Actualité,  Citations,  Comportement canin,  Éducation canine,  L'Akita Inu

« Il suffit de l’éduquer »

Je vous partage ici un article écrit par mon amie Morgane. Étudiante Cynologiste, grande passionnée des Akita, elle est aussi la créatrice et administratrice d’un groupe Facebook dédié à la race.

« Un akita c’est juste un chien et avec l’éducation on arrive à tout » hum hum…

FAUX ! Cette publication s’adresse surtout à tous les récents propriétaires d’un akita, les futures familles et ceux qui se renseignent sur la race. Personne n’est visé, j’aimerais juste faire un peu de prévention.

En effet, on m’a informé que depuis quelques temps sur les réseaux sociaux, de petits rigolos s’exclament avec fierté que l’akita est un chien comme un autre et que tout est une question d’éducation… Alors… Remettons bien les choses à leur place. On ne peut pas réinventer l’histoire… L’akita a été sélectionné, c’est-à-dire que l’on a recherché chez lui des traits bien spécifiques, notamment pour la chasse et pour le combat, ce qui explique certains aspects très particuliers de la race, dans son comportement et dans sa façon de penser, dont il faut avoir pleinement conscience. On efface pas des années et des années de sélections en un claquement de doigts… La race est donc régie par ce que l’on appelle des patrons moteurs, on ne peut aller contre et même avec la meilleure éducation du monde il y a des traits que l’on ne pourra jamais changer, c’est la génétique. D’ailleurs quand on décide de s’orienter vers une race, peu importe laquelle, il est important de l’accepter dans son ensemble, avec ses qualités et ses défauts.

Comme je le dis toujours à ceux qui me posent la question en balade, en message privé ou sur le groupe : « De nounours, l’akita n’a que l’apparence ». Alors oui, bien sûr, il y a des exceptions, oui il y a des akita ADULTES qui sont tolérants et patients avec leurs congénères voir même vraiment très sympas mais ce n’est pas là la majorité entendons-nous bien ! La plupart du temps, je parle lors d’interactions avec ses congénères, l’akita se montre très protocolaire, il est très exigeant, susceptible et rancunier, il a souvent des réactions complètement disproportionnées d’ailleurs, dans l’excès. Il est bien évident que c’est un merveilleux compagnon mais il n’est pas fait pour tout le monde, nous faisons déjà beaucoup de prévention dans ce sens mais je me dois de me répéter au vu des absurdités que l’on peut lire sur les réseaux sociaux. Prudence…

L’éducation n’a réellement qu’un seul but, favoriser l’intégration du chien dans le monde des humains et harmoniser le quotidien entre le chien et sa famille. Jamais l’éducation ne changera la nature profonde de l’akita, bien que l’on puisse modifier et atténuer certains comportements, avec beaucoup de travail et de patience. Attention, je ne dis pas que tout est impossible avec eux, bien au contraire ! Si dès le début on baisse les bras, autant se séparer du chien et le confier à une famille qui sera motivée et persévérante. D’ailleurs, je trouve ça très bien voir nécessaire de pouvoir travailler quelques points qui peuvent s’avérer pénibles au quotidien.

Notamment la réactivité congénères, qui prend beaucoup de place, mais ne vous voilez pas la face non plus hein… Vous ne verrez jamais votre akita montrer patte blanche au chien qui sera venu lui chercher des poux sur la tête… Quand il se déclenche, c’est trop tard et ceux qui connaissent bien la race savent à quel point ils démarrent au quart de tour et peuvent parfois se montrer violent, que ce soit justifié ou non.

Cependant, ne partons pas non plus dans les extrêmes, d’un côté comme de l’autre : « L’akita est un monstre sanguinaire, on ne peut rien en faire il est dangereux » ou « L’akita peut devenir un adorable nounours grâce à l’éducation » non mais franchement… C’est certainement trop demandé aux extrémistes d’avoir un juste milieu pour le bien de la race ? Alors s’il vous plaît, encore une fois, renseignez-vous, rencontrez des propriétaires qui pourront témoigner et vous faire part de leur quotidien et si vous êtes prêt à accueillir un akita et l’accepter tel qu’il est, prenez également le temps de bien choisir votre élevage, le travail de l’éleveur sera aussi fondamental que le vôtre.

Si c’est possible, faite vous accompagner par un professionnel en méthode positive, pour démarrer sur des bases saines cela vous permettra par la suite d’avoir des fondations solides et croyez moi que ce ne sera vraiment pas de trop, j’espère que vous avez les nerfs solides… Pour le reste, soyez bienveillant et aimant.

Vous avez cru à un début de bagarre ? La photo est trompeuse n’est-ce pas ? Rassurez-vous c’est une partie de jeu entre Hiro et sa copine Azumi ! Pour pouvoir anticiper au mieux, il est bon de pouvoir se former au langage canin vous ne croyez pas ? 😁

Morgane Pain
Administratrice du groupe « L’akita inu dans tous ses états »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.