Divers

Urgence et Premiers secours

Vous partez en vacances ? Vous allez en balade groupée avec votre chien ou tout simplement explorer un nouveau coin ?

Article écrit par Amandine- NOOAK SNOW

Au prealable

➔ Rendre visite a son veterinaire :

Il sera en mesure de vous renseigner sur les obligations et recommandations de votre lieu de visite. En effet enfonction du secteur un vermifuge spécifique pourrait être recommandé.

Aussi, certains pays ont des obligations ou/et normes particulières. Ainsi, passées les frontières le vaccin de la rage est obligatoire, pensez à vacciner votre chien bien assez tôt pour que celui-ci soit efficace et donc légale. La FCI (fédération cynologique internationale) peut également vous renseigner sur les réglementations. Pour exemple certains secteurs obligent le port de la muselière pour tout chien de plus de 30 kg, ou encore certaines races sont interdites de territoire, il est donc primordial de se renseigner avant de partir !

➔ Prendre note du veterinaire le plus proche

Il est impératif de repérer le vétérinaire le plus proche et de noter son numéro sur un calpin ou dans votre téléphone. Attention, il se peut que la zone de votre aventure ne dispose pas d’une couverture réseau suffisante. Il est donc nécessaire de renseigner en plus du numéro, l’adresse mais aussi le vétérinaire de garde ce jour-là, car qu’on se le dise c’est toujours dans les heures improbables que se produisent les accidents.

➔ Connaitre les constantes normales de son chien

  • Température

A savoir que la température normale d’un chien adulte se situe entre 38,3 et 39,5°C mais est-ce que votre chien a une température normale qui se situe plutôt à 38,3 ou à 39,5 ? ^^ Il est important de prendre régulièrement la température de son chien pour connaitre sa constance normale mais aussi pour l’habituer, il sera plus difficile pour lui d’être coopératif s’il n’a jamais été habitué d’autant plus s’il est malade ou fiévreux.

La température normale d’un chiot se situe entre 39 et 39,5°C.

Il faut également prendre en compte que la température du chien peut augmenter d’un degré en cas de forte chaleur, de stress ou après un exercice physique.

  • Fréquences respiratoires

La fréquence respiratoire d’un chien adulte se situe entre 10 et 20 respirations par minute, celle d’un chiot entre 18 et 25 et celle d’un vieux chien entre 14 et 16.

  • Fréquences cardiaques

La fréquence cardiaque d’un chien adulte se situe entre 90 et 100 battements par minute, celle d’un chiot entre 110 et 120 et celle d’un vieux chien entre 70 et 80.

Reconnaître quelques signes

La couleur des babines peut être un bon indicateur pour le vétérinaire « urgentiste » et elle peut donc vous aiguiller sur la situation.

Si elles sont bleues : -> manque d’oxygène Si elles sont blanches : -> anémie Si elles sont jaunes : -> problème de foie Si elles sont rouges :-> intoxication.

Hydratation : En pinçant la peau de votre chien, elle doit revenir à son état initial dans la foulée, dans le cas contraire, si la peau met trop de temps à se remettre votre chien souffre de déshydratation.

Trousse de secours

Ici je vous propose une liste de choses à avoir pour agir au mieux avant l’intervention du vétérinaire.

L’idéal est naturellement de se former aux premiers secours canins et pour cela je vous recommande la formation CANISPIRIT.

Afin d’être préparé au mieux pour les petits bobos, munissez-vous d’une trousse de secours bien garnie.

Téléphone chargé ! AINSI QUE LE NUMERO DU VETERINAIRE LE PLUS PROCHE

  • Les papiers de son chien.

  • Seringue : Elle peut être utile pour nettoyer une plaie ou pour donner à boire.

  • Thermomètre : Pour le contrôle de la température

  • Compresses stériles et bandes de gaz : Elles limitent le risque d’infection et ont une grande capacité d’absorption. Attention à la date de péremption.

  • Paire de ciseaux et rasoir : Sont également utiles pour dégager la plaie des poils.

  •  Gants de soin : pour limiter le risque d’infection mais également utiles en cas d’envenimation (ex : chenilles processionnaires)

  • Rouleau de sparadrap et bande cohésive : Pour la fixation des pansements.
  • Sérum physiologique : Sert au lavage des yeux, du nez et des oreilles.

 

  • Eau oxygénée : Nettoie, liquéfie le sang, idéale pour enlever les saletés mais attention à ne l’utiliser qu’une foiscar elle creuse également la plaie.
  • Antiseptique : il peut s’agir de chlorhexidine mais personnellement je n’utilise que l’argent colloïdale.

  • Gel hydroalcoolique : pour vos mains avant les soins et pour le nettoyage des outils.

  • Couverture de survie : Coté OR vers l’extérieur pour garder le chaud et coté ARGENT vers l’extérieur pour garder le froid.

  • Poche de froid instantanée et couverture réfrigérante : pour les coups de chaleur.

  • Attelle Splint modelable : pour une immobilisation.Coussin hémostatique : Pour stopper une hémorragie sans arrêter la circulation sanguine.

  • Pince à épiler, pince tire tiques, pompe à venin.

  • Liens, type lacets : Pour museler le chien si nécessaire.

  • Argile ou smecta : En cas de diarrhée.

Les numéros utiles : Centres anti-poison pour animaux.

➢ CAPAE-Ouest (24h/247j/7) 0240687740

➢CAPMaison-Alfort (9h-17h jours ouvrables) 0148931300

➢ CNITVLyon(24h/247j/7) 0478871040

➢CAPATToulouse (9h-17h jours ouvrables)  0561193940

Sur place

Il est capital de mettre votre chien en sécurité pour pouvoir analyser la situation sans se mettre en danger. Avec votre téléphone chargé ^^ contacter votre vétérinaire, un appel ne coute rien 😉 En effet dans certaines situations le chien ne doit pas être déplacé par exemple.

En cas de coup de chaleur

Le chien peut présenter un ou plusieurs de ces symptômes ; muqueuses bleues, hyperventilation, vomissement, diarrhées, coma. Il est impératif de faire baisser la température du chien.

Refroidir les pattes, au niveau du pouls fémoral à l’aide d’une poche de froid et idéalement une couverture réfrigérante.

Placer une compresse de froid sur la tête, hydrater le chien en petite quantité à l’aide de la seringue. Placer la couverture de survie coté argent vers l’extérieur -> contacter le vétérinaire ! On ne déplace pas un chien qui a une température supérieure à 39,5°C.

Le contenu de cette trousse va vous permettre de faire face aux premiers soins de votre chien en cas d’accident, pour les plaies bénignes mais également assister le vétérinaire si l’accès est difficile et la durée d’intervention professionnelle importante.

Le mot de la fin

Aussi je vous encourage une nouvelle fois à faire la formation de Canispririt qui va beaucoup plus loin dans les premiers soins, comme la réanimation, les brûlures diverses, l’éviscérations, l’épilepsie, les obstructions etc…

Et ne pensez pas que cela n’arrive qu’aux autres. Je me souviens d’une balade où Jiro, un chien mâle avait sauté un barbelé à lasuite d’une pause caca, trop excité il était décalotté lorsqu’il a sauté, c’est ainsi qu’il s’est déchiré le pénis. Très vascularisé, il y avait du sang partout, fort heureusement un vétérinaire se trouvait juste à côté mais un coussin homéostatique aurait été d’une bonne aide et encore plus si nous étions dans un lieu où le vétérinaire ne se trouvait pas à 3 km !

Anticipez, Préparez-vous, formez-vous et ne laissez pas la trousse de secours à la maison XD

En espérant le moins de bobos à vos petits choux et par défaut que cela soit le moins utile possible 😊

– Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.