Comportement canin,  Éducation canine

Choisir son comportementaliste – éducateur canin

Ma politique d’accompagnement des familles des chiots nés à l’élevage est de conseiller (pour ne pas dire choisir) le comportementaliste, éducateur canin ou cynologiste qui accompagnera le petit Mitsukai dans le début de sa nouvelle vie. J’enlève donc un poids à mes clients, car choisir les professionnels qui nous accompagnent avec notre chiot n’est de loin pas une tâche facile.

Waka, Takeo, Kaeko, Ydjin et leurs copains malamutes et Lemon le tervuren !

Loin de moi l’envie de juger ou de dire que je détiens un quelconque secret. Ce ne sont que mes conseils, ma manière de procéder avec les années. De plus, j’ai la chance d’avoir un petit recul suite à mon parcours dans le milieu de l’éducation canine (voir mon CV).

Qu’est-ce qu’un comportementaliste ou éducateur canin ?

Tout d’abord, sachez que dans leurs définitions le comportementaliste n’agit que sur l’environnement (autrement dit, tout et tous doivent s’adapter autour du chien) et l’éducateur propose des méthodes d’éducation. Or, les deux sont indissociables ! Parlons donc de l’éducateur-comportementaliste canin.

Un éducateur-comportementaliste canin est un professionnel qui conseille les propriétaires d’animaux familiers. Son action vise à rétablir la relation perturbée entre une personne ou une famille et son animal de compagnie, de loisir, de travail. Le comportementaliste doit posséder des connaissances dans le champ des sciences animales : éthologie, physiologie animale, mais également psychologie. Conscient des limites de son action, le comportementaliste peut orienter, le cas échéant, son client vers un autre professionnel ayant compétence pour l’aider : le vétérinaire pour soigner (…) et parfois le psychologue pour aider le propriétaire en proie à une situation de profond malaise personnel.

Wikipédia

Le rôle d’un professionnel de l’éducation et du comportement canin est avant tout d’accompagner l’humain. Grâce à ses connaissances et compétences, il est capable de lire, comprendre et interpréter les problèmes, et de trouver des solutions personnalisées. En effet, une énorme qualité est ainsi indispensable : la capacité de s’adapter à un environnement, un quotidien déjà en place. Il est bien trop facile de lire des tutoriels sur internet qui ne peuvent s’appliquer chez soi… c’est tout l’intérêt de faire appel à un professionnel qui vous proposera des solutions personnalisées.

Mon amie Amandine – une pro qui suis les familles de mes chiots alsaciens (lien) –

Il est donc nécessaire d’avoir des connaissances dans le domaine du comportement canin ET de l’éducation canine. Un éducateur devrait à mon sens ne proposer que des activités ludiques (l’agility, le flyball, l’obérythmée, etc.).

La définition ci-dessus est surtout orientée sur la nécessité de faire appel à un professionnel pour « rétablir une relation perturbée ». Selon moi, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner dès l’arrivée du chiot. À savoir que certains proposent également le service de l’accompagnement pré-adoption : choisir la race qui vous conviendra, l’élevage etc. Encore une démarche que j’encourage.

Chiyo a été ma chienne avec laquelle j’ai eu le plus de mal en éducation… je n’ai pas su me faire accompagner correctement dès son arrivée !

Quelles formations pour devenir éducateur-comportementaliste canin ?

Une seule formation est reconnue par l’État, il s’agit du BEP Educateur Canin et sans m’étaler sur le sujet, elle n’est dans tous les cas pas suffisante à mes yeux. Encore une fois, le système français est mal encadré et bien en retard par rapport à nos confrères francophones ou anglophones… car cette profession libérale est très mal encadrée…

Oui, pire encore, il n’est concrètement pas obligatoire de se former pour se lancer sur le marché de l’éducation canine ! Concrètement, votre voisine, le boulanger du coin ou encore votre belle-maman peuvent ouvrir leur entreprise dès demain si ils le souhaitent, sans aucune connaissance du chien !

Voilà par où commence le plus gros du travail de sélection. Feriez-vous confiance à votre médecin si il n’avait pas obtenu son diplôme ? À la maîtresse d’école de vos enfants ?

Je ne souhaite pas faire de promotion particulière, si ce n’est la formation CynoPsy que j’ai moi-même suivie, dont je connais le contenu et en laquelle j’ai toute confiance. Le cynologiste agit sur le comportement tout en alliant l’éducation. D’autres formations complètes de qualités sont proposées, mais très rarement en France. Voici quelques « grands noms » qui m’inspirent : Jacinthe Bouchard, Simonne Raffa, Patrice Robert, Jean Lessard, Susan G. Friedman, Ken Ramirez etc…

Cynopsy – la formation que j’ai faite il y a plusieurs années 🙂

Il est intéressant de s’orienter vers un professionnel qui continue régulièrement de se former, que ce soit en assistant à des stages, séminaires ou conférences, etc. au moins 1x dans l’année tout au long de sa carrière. Car on ne finit jamais d’apprendre, non ?

Parfois, le parcours professionnel n’est pas directement accessible sur le site internet du comportementaliste ou de l’éducateur canin. Il ne faut donc pas hésiter à lui demander. Il constitue la base, et vous donnera une bonne idée des compétences acquises, mais aussi de sa philosophie, de son éthique… Si vous êtes ici, sur mon site, à me lire, inutile de préciser que nous ne souhaitons qu’une éducation bienveillante !

Je me sens obligée de redéfinir avec vous ce qu’est une éducation bienveillante :

L’éducation bienveillante a pour objectif de guider le chien, de rediriger les comportements indésirables, tout en respectant ses besoins, en lui proposant des exutoires. En aucun cas synonyme d’éducation permissive, elle utilise uniquement le renforcement positif (ajout d’un stimuli pour renforcer un bon comportement => friandise) ou la punition négative (retrait d’un stimuli pour faire disparaître le comportement). La violence physique ou psychique est bannie.

Moi-même 😛

Vous comprendrez donc qu’il faut fuir tous les termes tels que « hiérarchie » « dominance » « meute » « loup » « alpha » mais aussi les outils tels que : le collier (semi-) étrangleur, le collier électrique ou les conseils tels que : les coups de sonnettes, retourner son chien sur le dos, lui faire pipi dessus ou lui mordre l’oreille (non je ne plaisante pas…).

Le loup et l’Akita – Ikue (CLS) et Waka !

Dans tous les cas, il va vous falloir le contacter avant de faire votre choix. Je vous conseille de lui demander s’il connait la race de votre chien, de lui demander ce qu’il ferait dans X ou Y situation à titre d’exemple. S’il ne vous pose aucune question sur votre foyer, sur votre quotidien, sur le choix de la race de votre chiot, sur ses conditions d’élevage… vous pourrez d’ores et déjà rayer son nom de la liste.

Un professionnel compétents s’adaptera à vos attentes, il doit donc vous les demander. Que souhaitez-vous travailler avec votre Akita ? Anticiper des problèmes de tolérance avec les congénères ? Lui apprendre à jouer correctement ? À contrôler ses émotions ? Le conditionner à vous porter un intérêt suffisant en toute circonstances ? À avoir un rappel du tonnerre ? Ce ne sont que quelques idées, comme ça… 😛

Photo by @SephoraPhotography

Je vous souhaite bonne chance dans vos démarches ! En ce qui concerne les futures familles des chiots de l’élevage Tenshiyo Kensha, sachez que je sélectionne pour vous un ou plusieurs professionnels éducateurs, comportementalistes ou cynologistes proches de chez vous et en qui j’ai toute confiance, une bien lourde charge en moins !

One Comment

  • Julien F

    Bon article qui permet d’y voir plus clair.
    C’est vrai qu’il n’est pas facile de trouver des éducateurs canin. On ne sait jamais leurs véritables compétences, et malheureusement on s’en rend compte, dans le meilleur des cas, au premier rendez-vous. Ce qui implique d’avoir payé au moins une séance avant de constater qu’il est ou non dans le bon état d’esprit. Mais j’ai une question, est il nécessaire que l’éducateur vienne au domicile? Je pensais que oui, afin de contrôler l’environnement du chiot, mais je n’ai pas eu cette exigence de la part d’un des éducateurs contacté. Qu’en penses-tu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.